RAPPORT ANNUEL 2014-2015

Si ses compétences d’enseignant étaient aussi considérables que son ego, Monsieur D répondrait aux normes de l’école privée Xavier Academy. Mais comme dans tous les aspects de sa vie, il faudra encore qu’il fasse semblant.

Message du président du conseil d’administration

Je suis heureux de faire état de l’exercice 2014-2015 au nom du conseil d’administration du Fonds des médias du Canada (FMC).

Le conseil d’administration a établi les objectifs stratégiques du FMC, et toutes les actions décrites dans le présent rapport annuel ont soutenu ces objectifs.

  1. Soutenir la création de contenus canadiens pour toutes les plateformes audiovisuelles.
  2. Mettre à profit le financement en récompensant ceux et celles qui produisent ou distribuent du contenu à succès.
  3. Encourager l’innovation de l’industrie.
  4. Assurer la diversité des voix, relativement à la région, à la langue et au point de vue.
  5. Orienter le contenu canadien vers un milieu numérique mondial concurrentiel.
  6. Offrir un accès au contenu canadien, créer une demande et promouvoir ce contenu.
  7. Élargir les connaissances et l’intérêt envers le succès du contenu canadien, ses retombées et le rôle du Canada comme partenaire de coproduction au moyen d’initiatives d’affaires publiques nationales et internationales ciblées.
  8. Veiller à ce que les processus et le fonctionnement du FMC satisfassent aux normes les plus élevées puis demeurent à jour et optimaux.

L’industrie du contenu connaît actuellement de grandes transformations, et le système de financement qui la soutient se butera à son tour à d’importantes difficultés. Devant cette réalité, le FMC a conçu et mis en œuvre de nouvelles méthodes créatives pour tirer profit des ressources à sa disposition et soutenir les producteurs en s’associant à d’autres organismes canadiens et étrangers.

Renouvelé pour une deuxième année, le Programme pilote de partenariats avec des accélérateurs (3PA) vise à offrir aux producteurs de projets de médias numériques recevant du financement au titre du Volet expérimental du FMC un meilleur accès aux marchés, à du mentorat et à des capitaux. Au total, 26 accélérateurs se sont associés au programme depuis sa création, y compris des accélérateurs technologiques canadiens aux États-Unis et au Royaume-Uni..

Le FMC a conclu un partenariat avec la Banque de développement du Canada (BDC), en vertu duquel cette dernière soutiendra les entreprises de jeux et de technologies habilitantes ayant reçu du soutien dans le cadre du Volet expérimental au moyen d’un titre d’emprunt convertible équivalant à 150 000 $.

En outre, pour stimuler davantage le codéveloppement et la coproduction de contenu de télévision et de médias numériques, le FMC a créé une allocation budgétaire de deux millions de dollars pour financer des ententes de fonds à contribution équivalente avec des partenaires étrangers. En 2014-2015, des ententes ont été signées avec RioFilme et SP Cine, du Brésil, NZ On Air, de Nouvelle-Zélande, et Wallimage, de Belgique.

À la suite de l’acquisition de Historia, de Séries+ et de Teletoon par Corus Entertainment, et conformément à la politique relative aux avantages tangibles du CRTC, le FMC et Corus Entertainment ont conclu une entente au titre de laquelle le FMC gérera un programme destiné au financement d’activités créatives et commerciales au cours du développement de projets télévisuels admissibles d’animation ou tournés en prises de vue réelles.

Grâce à son processus continu de consultation de l’industrie, le FMC a mené un vaste examen de son cadre de financement, y compris de ses politiques de récupération, dans le but de repositionner son rôle de partenaire actif investi dans le succès du contenu canadien qu’il soutient.

En plus des changements apportés à son éventail de programmes actuels, le FMC s’est préparé à l’avenir en menant un exercice de visualisation de l’avenir dans le but de définir le rôle potentiel du FMC au regard de l’évolution de l’industrie. Cette analyse approfondie de l’état actuel de l’industrie et des changements rapides qui touchent la production et la distribution de contenu audiovisuel au Canada et ailleurs constituera le fondement du futur réexamen des stratégies, des politiques et des programmes du FMC.

Entre-temps, le FMC tiendra une consultation pancanadienne auprès des intervenants à l’automne 2015 en vue de recueillir leurs commentaires et leurs avis sur sa stratégie de visualisation de l’avenir. L’objectif consiste à mettre cette consultation sur pied conformément aux résultats de l’évaluation des programmes du FMC menée par Patrimoine canadien et de l’audience Parlons télé du CRTC.

Le conseil d’administration reconnaît les efforts extraordinaires de la direction et du personnel du FMC dans l’exploitation fructueuse de la Société. Je désire également remercier Téléfilm Canada, notre administrateur des programmes, de veiller à nos programmes de financement en ayant à cœur le service à la clientèle et l’efficacité opérationnelle.

Au nom de tous les membres du conseil d’administration, j’aimerais remercier Chris Frank, administrateur sortant, de sa contribution au FMC et accueillir David McLennan, qui s’est joint au conseil cette année.

Nous désirons en outre exprimer notre reconnaissance continue envers le gouvernement du Canada ainsi que les distributeurs de services de télévision par câble, par satellite et par IP pour leurs importants investissements dans l’innovation et la production audiovisuelle du pays, assurant ainsi au Canada une position enviable dans l’avenir numérique.

Le président du conseil d’administration,

Alain Cousineau

Retour Haut de la page